En savoir un peu plus sur la moto circuit.. | Eudoxie

En savoir plus sur la moto sur circuit !

En savoir plus sur la moto sur circuit !

 

Suite à notre expérience BMW (voir l’article précédent !), en discutant avec nos différents coachs et FLo de Steelbike (pilote dragster) nous nous sommes rendues compte que nous ne connaissions pas grand chose à l’univers moto/circuit/grand prix… Donc voici quelques détails que nous avons appris et qui nous semblent intéressants !

 

Alors, commençons par le début, c’est-à-dire les origines de cette discipline. D’abord, il faut savoir que le sport motocycliste est régi au niveau mondial par la Fédération Internationale de Motocyclisme ou FIM (logique), fondée en 1904 à Paris.

Ensuite, qu’il y a plusieurs catégories de courses sur circuit telles que les Grands Prix (motoGP par exemple), le Superbike, le Supersport, ou encore l’Endurance. Pour cet article, nous allons seulement nous intéresser aux Grands Prix.

 

Les Grands Prix

Toutes ces courses moto sur circuit se font à partir d’un départ arrêté et s’organisent autour d’un nombre de tour défini en amont. Les places de départ occupées par les pilotes dépendent de leurs résultats lors des qualifications.

 

Les courses sont organisées pour durer entre 40 et 45 minutes et doivent couvrir une distance comprise entre 95 et 130km. Le nombre de tours défini varie selon la longueur de la piste concernée. Par exemple, le circuit Silverstone situé en Angleterre est un des circuits les plus longs avec 3,5 miles par tour, ce qui équivaut à environ 5 km.

 

Il faut savoir qu’il existe 3 catégories de Grand Prix moto organisés par la FIM :

  • Moto3
  • Moto2
  • MotoGP

 

La différence entre ces catégories ? Et bien comme dans tous les sports on retrouve le niveau des pilotes, mais aussi la puissance des machines.

 

En effet, les pilotes de moto3 ont des critères précis à respecter comme avoir une moto à moteur monocylindre de 250 cm3 4-temps avec un poids minimum défini à 152kg (moto+pilote). Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 16 à 28 ans c’est le premier niveau de compétition.

 

En moto2, toutes les motos sont équipées du moteur de 765 cm3 4-temps Triumph depuis 2019. Le poids minimum du pilote et de sa moto doit être de 215kg. Ici, les pilotes doivent avoir 16 ans minimum, ce sont des graines de champions !

 

En motoGP, les motos ne doivent pas dépasser les 1000 cm3 4-temps, de 4 cylindres maximum. (Ne nous demandez pas plus d’explications, on s’y perd aussi !). Le pilote doit avoir au moins 18 ans.

Cette catégorie est réservée aux meilleurs pilotes mondiaux qui travaillent avec leurs écuries et font évoluer des prototypes moto pour les rendre toujours plus performantes. Ces courses permettent par ailleurs de définir un gagnant du côté des pilotes, mais aussi du côté des constructeurs ! C’est un peu l’élite des courses de moto, comparable à la formule 1 !

 

Hormis la puissance des machines, on peut constater que les courses moto3 et moto2 sont beaucoup plus cadrées en ce qui concerne les caractéristiques de la moto utilisées. Elles ont certains aspects en communs tels que le moteur ou encore les pneus utilisés ce qui entraîne une certaine homogénéité dans les conditions de course pour les pilotes tandis que le motoGP permet aux pilotes, aux équipes et aux constructeurs d’optimiser leurs performance grâce aux caractéristiques du prototype préparé.

 

Mais où sont les filles ?

 

 

Au cours de ces recherches, on a pu constater que les filles ne répondaient pas présentes sur les pistes ! On s’est alors penché sur le sujet et il s’avère que 2 femmes ont mis en place la Women’s Cup en 2016 ! En effet, il s’agit d’Emma Clair qui se trouve être la présidente du comité féminin de la FFM, accompagnée de Karine Sliz, directrice du magazine Moto et Motards.

 

En 2017, la compétition a attiré près de 80 pilotes allant de 17 à 72 ans.

La compétition est ouverte à toutes et est passée à 4 courses en 2018, ce qui fait de cette compétition un championnat de France. Grande nouvelle pour le monde de la moto féminin !

Elle propose 2 catégories : 1000 cc et 600cc.

Tout comme chez les hommes, cette compétition est appuyée par Dunlop, mais aussi La Bécanerie ou encore Racer.

 

L’édition 2018 1000cc a été remportée par Margaux Wanham #52 (avec 95 points), et la catégorie 600cc par Anne-Louise Floury #3 (avec 79 points) !

 

Un grand bravo et autant de réussite pour l’édition 2019 qui a déjà débuté la première manche au mois d’Avril et qui se poursuit avec encore 3 courses :

  • 2e manche : 24/25 mai à Nevers Magny-Cours, en avant-première des 12H de Magny-Cours
  • 3e manche : 15/16 juin au circuit Carole (93) lors du WERC
  • Finale : 29/30 juin sur l’anneau du Rhin (68) dans le cadre du Trophée Vitesse

 

Le monde de la moto évolue ! À quand un championnat mixte pour montrer que dans le sport moto les femmes ont aussi leur place !?

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.