L'expérience Café Racer Festival 2019 | EUDOXIE

CAFÉ RACER FESTIVAL

On rentre tout juste des Harley Days de Morzine, et on vous propose un article sur le Café Racer Festival ! Oui ça commence à faire un moment et même si on dit souvent que les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps, c’est un peu compliqué d’écrire un article dans Bobby ou sur notre stand ! 

L’arrivée sur le Festival

Alors voilà, le 21 juin, après 5h de route pour aller jusqu’au circuit de Linas-Montlhéry, nous (Camille, Caroline et Marie) arrivons enfin sur place ! Il nous faut peu de temps pour trouver notre enseigne qui se trouve dans un coin, juste à côté des KISS’N’VROOM ; les leadeuses du ‘village femmes’ qui sont d’ailleurs passées dans Télématin 😉 !

 

 

Sur place nous entrons dans le circuit de Monthléry et c’est assez impressionnant cette grande vague de béton qui n’est autre qu’un immense virage relevé ! Mythique ! Nous retrouvons déjà des têtes familières que l’on recroise sur différents événements, puis d’autres que l’on rencontre et que l’on a souvent du mal à quitter.

Mais bon, pas le temps de se poser trop de questions, comme d’habitude, nous devons installer le stand. La devise : rapidité et efficacité. Nous sommes entrainées et savons maintenant à peu près où va chaque objet, c’est plutôt facile de tout organiser, même si ça reste assez fatiguant !


Une fois le stand monté, c’est direction le bar pour prendre notre première bière du séjour, et première partie de flipper par la même occasion ! 😉 Après quelques papotages, nous testons les premiers food-trucks présents et nous ne sommes pas déçues !


Nous décidons de rester tranquille ce soir-là et de rentrer à notre hôtel, il est d’ailleurs plutôt canon, au bord d’un lac pas très loin… Camille nous trouve toujours des gîtes au top ! C’est parti pour une bonne nuit de repos pour pouvoir être en forme le lendemain au stand (et à la soirée des Sultans bien-sûr !).

Premier jour des festivités

Dès le samedi matin, nous sentons le soleil illuminer notre stand, c’est agréable ce ciel bleu, mais ça chauffe très vite. Nous avons le plaisir de retrouver ou de rencontrer des clientes. C’est toujours le plaisir en festival de papoter avec toutes ces passionnées de moto ! La journée est rythmée par les séances de roulage sur piste de filles des Kiss’n Vroom, elles ont créé une catégorie féminine pour s’initier sans trop de pression au circuit ! Et vu le sourire des filles au fil de l’après-midi, ça semble marcher ! Nous avons la chance d’assister à un petit cours de trajectoires et des positions à adopter sur la piste, donné par Nathalie Betelli qui coach les pilotes du jours ! Nous tendons l’oreille, on ne sait jamais 😉

C’est au « réveil » des Sultans vers 17h que la journée prend une autre tournure ! Les Sultans of Sprint c’est quoi ? Haha ! Si vous ne connaissez pas, ça vaut le détour ! Ce sont des pilotes et des motos d’exceptions, des looks de folies et des performances au rendez-vous ! Un vrai spectacle à ne pas rater ! Ils se dirigent devant les gradins pour leur course de départ arrêté au volants de bolides tous plus originaux les uns que les autres, tous les pilotes sont déguisés et prêt à en découdre 😉 ! 

 

Entre musique, rugissement des moteurs, pots d’échappements et micro branché à fond, ils ont mis l’ambiance d’un bout à l’autre du festival ! Si bien que tous les visiteurs (ou presque) du salon étaient réunis autour de cette course !

La course était aussi dingue que les conducteurs 😉 et c’était un show vraiment convivial que tout le monde a pu vivre à sa façon. Personnellement, c’était une première et je peux vous dire que j’étais vraiment plonger dans l’ambiance. Peu de temps sépare le burn de départ et le franchissement de la ligne d’arrivée. Pourtant c’est une vraie sensation qui se produit lors de chaque course ; chacun sent l’adrénaline monter quand le drapeau à damier laisser vrombir les dragsters ! La foule est en folie !

C’est en fin d’après-midi en continuant sur cette lancée, lorsque les visiteurs commençaient à s’estomper, que nous avons organisé un apéro dans notre espace dédié aux femmes ! L’ambiance était au top et on a pu échanger et rencontrer les filles qui ont roulé toute la journée ! C’est aussi ça qu’on aime dans les événements, la proximité avec les autres exposants avec lesquels on partage nos expériences, avec les visiteurs et aussi ici avec les pilotes !

Notre apéro n’était que l’échauffement puisque nous rejoignons ensuite la soirée organisée par les Sultans of Sprint, qui promet d’être aussi badass que leur réputation laisse présager ! Ça n’a pas manqué, à peine arrivées et déjà un jeu pour nous mettre dans l’ambiance, une sorte de limbo moto ! S’ensuit des danses endiablées jusqu’à ce qu’une petite coupure de courant vienne nous surprendre… Mais ce n’est qu’une question de minutes avant que le problème soit réglé et que la soirée reparte de plus belle ;). C’était le feu sur le dancefloor !

Le lendemain difficile..

Après cette nuit finalement pas vraiment reposante, il faut enchaîner et se lever tôt pour être opérationnelles sur le stand, mission délicate pour Marie qui décide de se reposer dans le stock :’), et oui, ce n’est pas facile d’assumer ! 

La journée est elle aussi plutôt calme, jusqu’à ce qu’on nous propose de piloter pour une course de départ arrêté ! C’est Goldy qui s’y colle, sur la BSA de Zoé David de l’atelier Chatokhine, c’était son ancienne moto de course. Zoé sera quand à elle sur la nouvelle version de son bolide ! Très fière de pouvoir mettre en pratique ses techniques de départ qu’elle avait testé lors du Speed Challenge quelques semaine auparavant Goldy fait un petit tour dans le festival pour s’exercer aux commandes inversées de la moto des année 70.

En effet, les pédales de freins et de passage de vitesse sont inversées ! Simple à dire mais pas du tout naturel dans l’action ! Tous les participants se dirigent vers la piste. Les gradins sont complets..! Deux petits runs d’entrainement (où Goldy met à l’amende deux pilotes chevronnés), elle est tout feu tout flamme ! 1er run de qualification, elle se retrouve fasse à Zoé David ! La pression monte d’un cran ! En position, face au drapeau, un dernier regard la foule, elle se concentre, le drapeau se lève, technique imparable du départ arrêté, gooo ! Elle accélère et sent la BSA réagir au quart de tour ! Elle prend un super départ ! Zoé est juste derrière ! Le run est super court 80m..! Tous les espoirs sont permis ! Mais la championne reprend vite le dessus et Goldy (sous la pression) essaie de passer la 2nd avec son pied gauche ! Haha ! Ne soyez pas déçu c’était une belle défaite ! Le public était ravi de ce suspense et Caroline aux anges de cette course et de l’ambiance !

   

Après toute cette adrénaline, il est l’heure de ranger le stand, de dire au revoir à tout le monde à contre cœur et de retourner au bercail avec 5h de route dans Bobby et un arrêt traditionnel au Buffalo Grill ! Pas le choix un rendez-vous super important nous attend dès le lundi matin ! On vous en dit plus très vite !

PS : Merci au Café Racer Magazine de nous avoir mise en avant sur 5 pages complètes dans leur édition “GARAGE” de cet été, c’est trop badass !! 

 

 

Crédit Photos : Merci David Marvier, toujours au top! (photos magazine + photos sultans + photo de couverture) 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.